Topo : Cime de Cougourde

Même si la Cime de Cougourde, mythique sommet du Haut Boréon, ne présente pas plus de dangers que d'autres sommets accessibles aux randonneurs, il y a quelques pièges à éviter, pour que la progression reste agréable.


Localisation : Boréon
Dénivelé : 1.150 mètres sur 11 km
Départ : Boréon, parking supérieur

Gias Peïrastrèche, sous le Refuge de la Cougourde
Gias Peïrastrèche, sous le Refuge de la Cougourde
Au-dessus du Lac des Sagnes, partir à droite ou à gauche ?
Au-dessus du Lac des Sagnes, partir à droite ou à gauche ?
Montée vers la Combe de Cougourde
Montée vers la Combe de Cougourde
La combe commence au replat là-haut
La combe commence au replat là-haut
La Baisse de Cougourde apparaît
La Baisse de Cougourde apparaît
Vue plongeante sur la Combe de Cougourde
Vue plongeante sur la Combe de Cougourde
Derniers mètres avant la baisse
Derniers mètres avant la baisse
Sur la Cime de Cougourde
Sur la Cime de Cougourde

Rejoindre le Refuge de la Cougourde, et s'engager sur le sentier qui part vers le Lac de Trécolpas. A la balise 426, quitter le sentier principal pour une petite sente à gauche, qui monte rejoindre le Lac des Sagnes, souvent asséché en été. Atteindre le sommet d'une butte, d'où le lac devient visible, et c'est à partir de là que les choses se compliquent un peu.


Montée jusqu'à la Combe de Cougourde


Devant vous, une grosse masse rocheuse avec quelques dizaines d'arbres. L'itinéraire sud passe à droite de celle-ci, en montant d'abord tout droit, puis en passant sur le haut de la masse rocheuse, avant de rejoindre par une traversée l'entrée de la combe. L'idée est de rejoindre le point que nous avons noté comme "entrée idéale dans la combe" car il évite de faire comme nous, traverser le pierrier instable du milieu de la combe.


L'itinéraire nord, avec bien plus de marques et de cairns, et que nous avons pris à la descente, comporte deux passages d'escalade (facile), mais dans le plus bas des deux, une chute pourrait avoir des conséquences dramatiques. La sente pour rejoindre cet itinéraire longe le lac, avant de grimper droit dans la pente, en évitant quelques passages infranchissables.


En résumé, pour un randonneur non grimpeur, nous recommandons l'itinéraire sud.


Traversée de la Combe de Cougourde


Comme écrit précédemment, la meilleure solution est la petite sente qui passe juste en-dessous des caïres, à flanc des rochers, et qui effectue une traversée jusque sous la Baisse de Cougourde. L'on y progresse presque facilement, quoi que moins aisément que les nombreux bouquetins qui y vivent.


Le final


Le premier réflexe est de vouloir rejoindre la brèche qui découpe la baisse. Le passage sera plus facile quelques dizaines de mètres plus à gauche, comme l'indiquent quelques cairns.


Une fois sur la Baisse de Cougourde, le plus dur est fait. Un sentier part derrière la baisse, côté italien, pour permettre de monter dans l'herbeux. A trente mètres de dénivelé du sommet, il y a juste un passage un peu aérien, mais qui se franchit sans difficulté. La Cime de Cougourde est atteinte !


A la descente, si vous voulez tester l'itinéraire nord, être bien attentif aux cairns qui vous feront zigzaguer entre les barres abruptes. Ne pas hésiter à rebrousser chemin si la pente qui se présente devant vous est trop forte, notamment au point que nous avons repéré par "A la descente, attention ici !". Si vous suivez le bon itinéraire, vous ne devriez jamais avoir plus de 5 ou 6 mètres à franchir avec les deux mains, sinon, vous n'êtes plus au bon endroit. Au risque de nous répéter, l'itinéraire sud, ne comporte lui aucun passage avec les mains.



[Télécharger la trace GPX]