Topo : Entre Gordolasque et Fenestre, la Cime de Paranova de Saint-Grat

Une randonnée à faire le printemps lorsque les versants nord sont encore enneigés, mais que les versants sud deviennent praticables à pied.


Localisation : Gordolasque
Dénivelé : 950 mètres sur 8 km
Départ : Hameau de Saint-Grat

Au départ de Saint-Grat dans la Gordolasque
Au départ de Saint-Grat dans la Gordolasque
Vue du Grand Capelet jusqu'au Mont Capelet Supérieur
Vue du Grand Capelet jusqu'au Mont Capelet Supérieur
Bergerie pile à la cote 2.000
Bergerie pile à la cote 2.000
Arrivée sur la crête entre Gordolasque et Fenestre
Arrivée sur la crête entre Gordolasque et Fenestre
Vue plongeante sur les Lacs de Prals gelés
Vue plongeante sur les Lacs de Prals gelés
Montée sur la crête vers la Cime de Paranova
Montée sur la crête vers la Cime de Paranova
Arrivée à notre point final, avec la Cime de Paranova à droite
Arrivée à notre point final, avec la Cime de Paranova à droite
Bouquetin rencontré en revenant à Saint-Grat
Bouquetin rencontré en revenant à Saint-Grat

Après le village perché de Belvédère, monter dans le Vallon de la Gordolasque jusqu'au Hameau de Saint-Grat. Juste après deux virages serrés avant de surplomber le Lac de Saint-Grat, se garer à proximité de la balise 275 qui sera sur votre gauche.


De là, impossible de se perdre : le seul et unique sentier nous amène, au prix d'une montée soutenue de presque 800 mètres, sur la crête entre le Vallon de la Gordolasque et le Vallon de Fenestre. La Baisse de Prals est à 450 mètres de distance sur la gauche, derrière une petite butte, mais elle n'est pas notre objectif du jour.


Le nôtre est la crête qui s'élève sur la droite, vers un premier sommet sans nom à l'altitude de 2.453 mètres, qui marque aussi l'entrée dans le Parc National du Mercantour. Le petit sentier continue pour contourner un imposant éperon rocheux que l'on visualise mal sur la carte, où il faudra mettre une main ou deux pour franchir un rocher.


La Cime de Paranova (2.556 mètres) est à quelques centaines de mètres devant nous, mais nous avons dû renoncer à la rejoindre, car en ce début de printemps, un névé glacé filant droit dans la pente et non franchissable sans crampons nous a barré le chemin.


Retour par le même chemin, avec de grandes chances de croiser les nombreux bouquetins qui peuplent la forêt juste au-dessus de Saint-Grat.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...