Cime du Diable - 2.685 mètres

Classique sommet de la région, qui a l'avantage d'être accessible de l'Authion au-dessus du Col de Turini, proche de Nice. Entre les bâtiments militaires dont l'impressionnante redoute militaire à la Pointe des Trois Communes, les paysages verdoyants à mi-parcours et l'ambiance alpine des lacs de la Vallée des Merveilles, c'est un joli programme pour les yeux.


Localisation : Entre Vésubie et Roya
Dénivelé : 950 mètres sur 11 kilomètres
Départ : l'Authion

Les nuages dansent sur les crêtes
Les nuages dansent sur les crêtes
Sur les pentes du Mont Capelet Supérieur
Sur les pentes du Mont Capelet Supérieur
Du Capelet Supérieur vers la Cime du Diable
Du Capelet Supérieur vers la Cime du Diable
La Redoute de l'Authion
La Redoute de l'Authion

Se garer au monument dédié au fusiliers marins (avec une inscription FAMMAC), et monter en direction de la redoute. Sur la crête, à la balise 410, descendre (si, si, et au retour il faudra remonter) jusqu'à la Baisse de Saint-Véran, puis traverser jusqu'au Col de Raus. Passer derrière la Cime de Raus jusqu'à la Baisse Cavaline.

L'itinéraire classique traverse la baisse pour aller vers le Pas du Diable, mais nous avons préféré cet itinéraire pour le retour, et avons donc pris le petit chemin (en pointillés noirs sur la carte) qui va directement au Mont Capelet Supérieur (2.637 mètres). De son sommet encombré d'antennes (fort utiles, ce sont celles du secours en montagne), l'on gagne rapidement la Cime du Diable qui est juste en face .

Pour faire une petite boucle, redescendre de la Cime du Diable au Pas de Trem, passer par les deux Lacs du Diable pour atteindre le Pas du Diable, et retour vers la Baisse Cavaline.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...