Topo : Monte Rebuffao de Dolceacqua

Si la première partie de cette boucle, jusqu'au sanctuaire Madonna Addolorata est parfaitement balisée, le reste du parcours ne l'est pas du tout, et la carte OpenTopoMap est incomplète. Pour ne pas s'y perdre, bien lire nos explications et étudier les petits marqueurs posés sur la carte ci-dessous..


Localisation : Valle Nervia
Dénivelé : 550 mètres sur 9 km
Départ : Dolceacqua

Dans les ruelles de Dolceacqua
Dans les ruelles de Dolceacqua
Castello dei Doria
Castello dei Doria
Vue plongeante sur Dolceacqua
Vue plongeante sur Dolceacqua
Tout en haut, la Torre Alpicella
Tout en haut, la Torre Alpicella
Sanctuaire de Madonna Addolorata
Sanctuaire de Madonna Addolorata
Perinaldo et le Monte Bignone
Perinaldo et le Monte Bignone
Vers Dolceacqua, au fond le Grammondo
Vers Dolceacqua, au fond le Grammondo
Chapelle de San Gregorio
Chapelle de San Gregorio

Monter dans le dédale des sombres ruelles de Dolceacqua, jusqu'à rejoindre la place du Castello dei Doria. Là, juste après une ancienne porte, un large sentier part à gauche en montée. En suivant les parfaites marques rouges et blanches, puis les oratoires d'un chemin de croix jamais terminé, l'on arrive, après 400 mètres de dénivelé, au sanctuaire Madonna Addolorata. Et bon à savoir avant d'attaquer la suite, il y a un robinet d'eau fraîche sur le mur oriental de la bâtisse.


Continuer sur la route vers l'est, pendant un kilomètre, jusqu'à rejoindre un col où la vue s'ouvre sur Perinaldo et Bajardo. De là, nous avons fait, comme le montre notre trace, un aller-retour sans aucun intérêt au Monte Belgestro.


Partir plutôt le long de la piste qui part vers le sud, dont l'accès est barré par une chaîne. 125 mètres plus loin, une petite sente part dans la pente, en suivant les pylônes de la ligne électrique, puis longe un jardin potager, avant d'arriver à l'intersection avec le sentier qui vient de Perinaldo. Continuer à droite le long de la crête, avant de gravir les quelques raides mètres qui amènent à la ruine d'une tour ronde. Vous êtes alors à la Torre Alpicella, à 615 mètres d'altitude, et peut-être aussi sur le Monte Rebuffao, les cartes divergeant sur son emplacement exact.


Continuer encore le long de la crête, pour atteindre un autre sommet, avec une imposante borne maçonnée. Vous êtes sur le second emplacement possible du Monte Rebuffao, mais plus bas, à 588 mètres.


Descendre encore la crête, avec un dernier passage un peu glissant, le sentier ayant été raviné par les deux-roues, et atteindre une piste. Là, bien tourner à droite, pour basculer après 50 mètres sur le versant ouest de la crête. Suivre la piste qui passe sous un jardin, en direction d'une patte d'oie, avec au fond une ruine de mur dans un vignoble.


A la patte d'oie, partir à gauche pour arriver devant (vraiment devant) un portail donnant accès aux pieds de vigne. Juste sur la gauche, presque invisible, démarre une petite sente qui nous amène à la chapelle San Gregorio. Passer à droite du mur de la chapelle, le sentier nous mène à une piste bétonnée qui rejoint la route.


Suivre la route pendant 90 mètres, et à droite, ne prendre ni la piste qui monte à gauche, ni celle qui dessert une propriété à droite, mais le sentier droit devant qui passe juste au-dessus d'un champ de vignes. Ce sentier descend rejoindre une piste. Là, ne surtout pas prendre celle de droite, mais continuer droit devant soi, dans la pente. Les premiers mètres sont une piste de VTT, mais l'on atteint rapidement un vieux sentier qui nous ramène dans le Vallone degli Orti et sur une piste. Là, dernière précision, ne pas prendre cette piste, mais un petit sentier juste en face de soi, qui descend rejoindre un pont, qui est à quelques minutes du Castello dei Doria.



Trace recréée manuellement


[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...