Grand Capelet

Il existe trois voies classiques pour le Mont du Grand Capelet : de la Gordolasque par le Pas de l'Arpette, de la Gordolasque par le Lac Autier qui rejoint la troisième voie de la Vallée des Merveilles par la Baisse de la Valmasque. La randonnée ici décrite permet de faire une boucle complète au départ de la Gordolasque vers le Pas de l'Arpette et en revenant par le Lac Autier.


Localisation : Vésubie
Dénivelé : 1.250 mètres sur 11 kilomètres
Départ : Gordolasque, parking du Pont du Countet

Montée dans le Vallon d'Empuonrame
Montée dans le Vallon d'Empuonrame
Le Grand Capelet du Pas des Conques
Le Grand Capelet du Pas des Conques
Lacs des Conques, et de la Vallée des Merveilles
Lacs des Conques, et de la Vallée des Merveilles
De la Baisse du Lac Autier vers le Lac Autier
De la Baisse du Lac Autier vers le Lac Autier

Remarque : une grande partie de cette randonnée se déroule dans la zone protégée de la Vallée des Merveilles. C'est la réglementation habituelle du Parc du Mercantour, mais ici durcie : interdiction de sortir des sentiers, bâtons sans embouts de protection interdits, ne pas toucher les gravures, ... Les gardes veillent avec leurs jumelles, et ce n'est pas une légende, nous en avons d'ailleurs croisé un au sommet du Grand Capelet.

Monter les 800 mètres dans le joli Vallon de l'Empuonrame, à peine gâché par la conduite d'eau forcée en provenance du Lac de la Fous, qui effectue un étonnant parcours de plus de 3 kilomètres à travers la montagne. Arrivée au Pas de l'Arpette (2.511 m), c'est là que l'on rentre dans la zone protégée, que l'on ne quittera vraiment qu'à la Baisse du Lac Autier. Un sentier part plein nord dans un vallon qui mène au Mont des Merveilles. De là, derrière les barres du sommet, redescendre rapidement sur le Pas des Conques.

Du Pas des Conques, suivre les cairns qui traçent un judicieux passage jusqu'au sommet du Grand Capelet.

La descente s'effectue soit par le chemin de l'aller, soit en descendant la face Nord-Est, guidé par d'autres cairns. Quelques passages un peu vertigineux, mais rien de bien dangereux. L'on arrive juste avant la Baisse de la Valmasque, et à gauche à quelques centaines de mètres, la Baisse du Lac Autier. De cette baisse, l'on voit très bien le Lac Autier, mais surtout la très inconfortable descente dans les cailloux totalement instables que nous allons faire (attention, en début de saison, s'il y a encore de la neige, ce couloir doit requérir un niveau et un équipement adéquat). Une fois sorti du couloir, profiter des névés pour cheminer autrement plus vite qu'en sautillant de bloc en bloc.

Le retour au Pont du Countet à partir du Lac Autier est aisé et rapide.



La trace a été modifiée pour ne pas inclure la balade sur un petit sentier vers les gravures rupestres.


[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...