Grande Séolane

Au départ de la Foux d'Allos, au lieu du traditionnel départ des Agneliers Bas, la Grande Séolane par Lou Chiminet à la montée et retour par l'itinéraire normal qui passe par le Col des Thuiles.


Localisation : Vallée de l'Ubaye
Dénivelé : 1200 mètres sur 14 km
Départ : la Foux d'Allos

Vue sur la Foux-d'Allos
Vue sur la Foux-d'Allos
Vers la Cabane de la Sestrière
Vers la Cabane de la Sestrière
La Grande Séolane du Col de la Sestrière
La Grande Séolane du Col de la Sestrière
Sous la Grande Séolane
Sous la Grande Séolane
Les discrètes balises dans Lou Chiminet
Les discrètes balises dans Lou Chiminet
La sortie de la cheminée
La sortie de la cheminée
Sur le plateau
Sur le plateau
Sous le sommet
Sous le sommet

Se garer tout en haut de la station (1.873 mètres), dans la première épingle de la route du Col d'Allos. Partir en direction de la Cabane de la Sestrière, où la piste se transforme en sentier qui monte au Col de la Sestrière (2.461 mètres). Continuer 200 mètres en direction de la Tête de la Sestrière puis partir sur le sentier à flanc de montagne qui mène au Col des Thuiles.

Pour la voie normale, rejoindre le Col des Thuiles, et prendre notre itinéraire de descente dans le sens inverse. Pour profiter de l'aérienne variante Lou Chiminet, quitter le sentier après le passage du ruisseau à la côte 2.440, pour attraper le sentier qui monte en diagonale dans l'éboulis, que l'on aura préalablement repéré du Col de la Sestrière.

Au point noté sur notre carte "Bifurcation Lou Chiminet", ne pas être tenté de monter tout droit comme certaines traces le suggèrent, mais rester sur la diagonale. Des marques originales, composées de ronds blancs, indiqueront jusqu'à l'arrivée sur le plateau la voie la plus aisée. Celle-ci évolue surtout dans des pentes herbeuses, n'obligeant à grimper réellement qu'un dernier verrou de 2 mètres de haut juste avant la fin de la cheminée.

Une fois sur le plateau, la sente aisément reconnaissable contourne le haut du plateau pour atteindre un petit col entre les sommets sud et nord. C'est ce dernier, le plus haut (2.909 mètres), mais aussi le plus accessible, que l'on rejoindra par un bon sentier.

Pour le retour, soit redescendre par Lou Chiminet (la solution la plus rapide), soit, pour découvrir le Col des Thuiles, continuer à suivre (scrupuleusement) les marques et les cairns, pour arriver en bas du plateau dans un passage un peu aérien (avec des traces d'une ancienne main courante) qui ne posera aucun problème tant que le rocher est sec.

Du Col des Thuiles, ne pas rater la bifurcation à droite après environ 150 mètres, qui ramène au Col de la Sestrière.



[Télécharger la trace GPX]