Topo : Lac Blanc de Chamonix

La randonnée jusqu'au Lac Blanc au-dessus de Chamonix offre une vue spectaculaire sur le Massif du Mont Blanc, associé à un parcours bien ludique et une faune et une flore exceptionnelles.


Localisation : Chamonix
Dénivelé : 950 mètres sur 10 km
Départ : Tré le Champ
Montée au-dessus de Montroc et Le Tour
Montée au-dessus de Montroc et Le Tour
Au début des échelles
Au début des échelles
Seconde série d'échelles
Seconde série d'échelles
La Refuge du Lac Blanc est en vue, au centre
La Refuge du Lac Blanc est en vue, au centre
Vue imprenable sur le Massif du Mont Blanc
Vue imprenable sur le Massif du Mont Blanc
Lac Blanc
Lac Blanc
Second Lac Blanc
Second Lac Blanc
Névés tardifs à la mi-juillet
Névés tardifs à la mi-juillet

L'itinéraire de notre montée, au départ de Tré le Champ, comporte une série d'échelles métalliques sur environ 100 mètres de dénivelé. Il est à éviter pour ceux sujets au vertige, ainsi que pour les enfants, car la moindre erreur peut avoir comme conséquence une chute dramatique. L'itinéraire que nous avons pris pour le retour, vers le Col des Montets, est lui sans danger, mais il ne faut pas sous-estimer les presque 1000 mètres de dénivelé.


Il est également possible de rejoindre le Lac Blanc à du haut du Téléphérique de la Flégère ou du Télésiège de l'Index, pour atteindre le même objectif par des chemins adaptés aux randonneurs occasionnels et aux enfants.


Après Argentière, passer les trois épingles, et stationner dans le grand parking un kilomètre plus loin. Redescendre la route à pied sur 250 mètres, pour trouver sur la droite la balise indiquant la direction du Lac Blanc. La montée commence dans une forêt bien dense, puis la végétation se raréfie, dévoilant petit à petit la vue exceptionnelle sur les sommets blancs du Massif du Mont Blanc.


L'on atteint rapidement, au niveau de l'Aiguillette d'Argentière, le début de la série d'échelles. Elles sont en parfait état, bien ancrées dans la roche, et la petite corniche aérienne à traverser sur quelques mètres possède une main courante solide. Mais il faut rester parfaitement concentré, à surveiller chacun de ses pas, et en laissant quelques mètres avec celle ou celui qui nous précède.


Après une deuxième série d'échelles moins vertigineuses, l'on arrive à la Tête aux Vents, ornée d'un imposant cairn. De là, le cheminement devient beaucoup plus aisé, en passant au-dessus des Lacs des Chéserys, puis, avec le Refuge du Lac Blanc en vue, par une dernière montée un peu raide.


Après avoir visité les abords des deux lacs, et s'être éventuellement restauré au refuge, le temps du retour est arrivé. Pour faire une belle boucle, nous préconisons de suivre les balises indiquant le Col des Montets, pour avancer le long du grand balcon jusqu'à la Remuaz, d'où le sentier plonge dans la pente pour atteindre le chalet d'accueil de la Réserve Naturelle des Aiguilles Rouges.


Après avoir traversé la route, l'on emprunte le sentier botanique qui part à droite et descend jusqu'au parking du départ.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...