Mont Saint-Martin

Le Mont Saint-Martin peut se gravir d'Aiglun, comme le décrit Randoxygène de Sallagriffon ou comme présenté ici, de la Clue du Riolan au-dessus de Sigale.


Pour une fois, nous ne serons pas d'accord avec Randoxygène, dans leur description de l'ascension finale du Mont Saint-Martin : "Puis prendre sur la droite une petite trace très raide qui gravit directement le bastion du mont Saint-Martin". La pente est plus que raide, car il y a trois passages qui relèvent de l'escalade. Escalade facile, mais escalade quand même. Le premier passage, environ 15 mètres de haut, des prises partout pour les pieds et les mains, mais à la moindre erreur, c'est l'équivalent d'un immeuble de cinq étages de vide en-dessous de soi. Les deux passages suivants sont moins hauts, mais plus techniques, il faut donc réfléchir aux bonnes prises, prendre son temps, et bien suivre les cairns pour passer au moins difficile.


Localisation : Estéron
Dénivelé : 800 mètres sur 8 km
Départ : Sigale, juste avant la Clue du Riolan

Le Riolan, qu'il faut traverser
Le Riolan, qu'il faut traverser
Sous le Mont Saint-Martin
Sous le Mont Saint-Martin
En montant vers la Fontaine Saint-Martin
En montant vers la Fontaine Saint-Martin
La grotte de la Fontaine Saint-Martin
La grotte de la Fontaine Saint-Martin
La Vallée de l'Estéron
La Vallée de l'Estéron
Le premier passage à grimper
Le premier passage à grimper
La Clue du Riolan
La Clue du Riolan
Dents de chien
Dents de chien

Traverser Sigale en direction de Puget-Théniers, et se garer à hauteur de la balise 139. La randonnée commence par une descente de 100 mètres, qui se transformera en fin de journée par une montée finale du même dénivelé.


Arrivé au bord du Riolan, il s'agit de le traverser à gué, en l'absence de passerelle ou de pont. A la fin mars 2018, après les abondantes précipitations des dernières semaines, c'était avec de l'eau jusqu'aux genoux par un passage peu profond 30 mètres plus haut que les marques du sentier, mais l'on peut imaginer qu'en temps normal, la traversée devrait pouvoir se faire sans se mouiller.


C'est parti pour une ingrate et raide montée de 350 mètres, à l'ombre de la falaise, par un sentier qui serpente dans la forêt. Au débouché sur la crête, le paysage devient plus ensoleillé, la forêt laissant la place à une garrigue de buis. Le sentier part alors droit en direction de l'Aire du Mont, en gagnant très progressivement de l'altitude. Rester concentré pour repérer à mi-chemin le cairn qui indique l'étonnante Fontaine Saint-Martin, une grotte remplie d'eau limpide.


A l'Aire du Mont (1.067 mètres), part à gauche le sentier qui va devenir une corniche creusée dans la pente raide. Aucune difficulté, il mesure toujours au moins 1,5 mètre, même si un reste de névé, qui aura vite disparu, en recouvrait une petite partie lors de notre passage.


A la Brèche du Mont Saint-Martin (environ 1.150 mètres), le panneau avec les balises n'indique pas la direction du Mont Saint-Martin. Et dans la dernière version de la carte IGN Top 25, le sentier a tout simplement été effacé. Mais si vous avez lu notre introduction, vous savez pourquoi.


Après avoir fait l'aller-retour au sommet, ou plus sagement avoir fait une petite sieste à la brèche, retour par le même chemin, ou bien, de l'Abri du Mont, descendre sur Sallagriffon, et revenir à la Clue du Riolan par le Vallon de l'Estrech, pour finir par franchir le magnifique petit pont sur le Riolan, qui vous évitera le passage à gué de l'aller, et la moitié de la dernière remontée !



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...