Cime de l'Agnellière par la voie sauvage - 2.700 mètres

Plus haut sommet de la crête entre Boréon et Madone de Fenestre, la Cime de l'Agnellière offre une vue spectaculaire sur les sommets voisins, dont la proche Cime du Gélas. La voie classique passe par le Pas des Ladres, mais nous décrivons ici une voie bien plus sauvage, qui passe par le Lac de l'Agnellière.


Localisation : Boréon
Dénivelé : 1000 mètres sur 10 kilomètres
Départ : parking supérieur du Boréon (tout en haut de la piste)

Le vallon qui permettra d'atteindre le Lac de l'Agnellière
Le vallon qui permettra d'atteindre le Lac de l'Agnellière
Lac de Trécolpas
Lac de Trécolpas
Lac de l'Agnellière sous la neige
Lac de l'Agnellière sous la neige
Collet de Juisse et Cime de Juisse
Collet de Juisse et Cime de Juisse

Monter rapidement au Lac de Trécolpas, puis en faire le tour complet, car il n'est pas possible de traverser la gorge formée par le torrent qui en sort. Du début du torrent, se hisser sur la croupe et continuer à plat jusqu'au pierrier.

Le schéma ci-dessous aidera à retrouver le cairn qui marque le début de la montée, qui sera à éviter si les herbes et rochers sont mouillés. Progresser à peu près comme indiqué, le repère suivant étant deux plaques en souvenir d'un montagnard tombé là, probablement au passage un peu vertigineux qui s'y trouve.

Fin des difficultés, il suffit alors de monter tout droit jusqu'au proche Lac de l'Agnellière, puis, pour gagner le sommet, monter en diagonale vers la crête jusqu'à atteindre un large couloir herbeux qui débouche en haut de la crête, à quelques dizaines de mètres du sommet.

Pour faire une belle boucle au retour, descendre plein sud une centaine de mètres pour rejoindre le sentier qui mène au Collet de Juisse, gravir rapidement la Cime de Juisse, puis redescendre dans les herbages jusqu'à la Cime de Pisset et le Pas des Roubines de la Maïris, d'où l'on rejoint le Boréon par un raide sentier dans la forêt.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...