Topo : Mont Pelat, voie normale

Le Mont Pelat est le 3.000 des Alpes du Sud le plus facile à atteindre, avec, au départ du parking du Laus sous le Lac d'Allos, seulement 950 mètres à gravir. Et en plus, le balisage est parfait et l'ascension ne comporte aucune difficulté technique.


Localisation : Val d'Allos
Dénivelé : 950 mètres sur 12 km
Départ : Allos, parking du Laus

De la maison forestière, le Mont Pelat est la petite pointe au milieu
De la maison forestière, le Mont Pelat est la petite pointe au milieu
Montée dans la forêt avant le plateau
Montée dans la forêt avant le plateau
Pont sur le Ravin de Méouille
Pont sur le Ravin de Méouille
Dans la Barre du Pelat, où le Lac d'Allos apparaît
Dans la Barre du Pelat, où le Lac d'Allos apparaît
Marmotte dans les herbes de la Combe du Pelat
Marmotte dans les herbes de la Combe du Pelat
Dans la traversée entre les cotes 2.796 et 2.903
Dans la traversée entre les cotes 2.796 et 2.903
De la crête, vue le voisin Cimet
De la crête, vue le voisin Cimet
Du sommet du Mont Pelat, vers le Lac d'Allos
Du sommet du Mont Pelat, vers le Lac d'Allos

De l'entrée du village d'Allos, emprunter la route vers le Lac d'Allos, et ce, de préférence avant 8h30. Pourquoi 8h30 ? D'abord car ce n'est qu'à partir de cette heure-là que le parking devient payant (8€ par jour en 2019), mais surtout, comme l'été le temps tourne souvent à l'orage dans ce secteur l'après-midi, il vaut mieux être de retour le plus tôt possible.


Du parking du Laus, suivre les balises vers le Lac d'Allos, pour traverser la plaine où se trouve la maison forestière puis commencer à gravir une large piste. La bifurcation vers le Mont Pelat est un peu plus haut, annoncée par un panneau, et nous amène sur un petit sentier qui monte à travers une forêt de grands sapins.


L'on arrive dans une grande prairie plate, au bout de laquelle un nouveau panneau nous fait quitter le sentier principal, juste avant de traverser le ruisseau du Ravin de Méouille sur un petit pont en bois.


La sente grimpe entre les herbes et les fleurs, pour rejoindre celui qui descend du Col de la Petite Cayolle, d'où arrivent les randonneurs qui ont démarré au Col de la Cayolle.


L'étape suivante est la traversée de la Barre du Pelat, sans difficulté car le sentier est toujours large d'au moins un mètre, et emprunte les passages les moins escarpés. L'on arrive dans la Combe du Pelat, vaste prairie inclinée, que le sentier parcourt par de grands virages.


Vers 2.700 mètres, l'ambiance devient beaucoup plus minérale, presque lunaire, mais la progression reste facile grâce à la pente du sentier qui reste toujours modérée. La crête est atteinte vers 2.900 mètres, où la vue se dégage vers le nord, et notamment vers le voisin Cimet qui culmine à 3.020 mètres.


L'on est rapidement sous le sommet, où les très nombreuses marques de peinture jaune indiquent le passage le plus facile, où il n'y aura même pas besoin de s'aider des mains. Le sentier contourne alors le sommet par la gauche, et il ne alors plus que 3 mètres à gravir.


Retour par le même chemin, avec éventuellement un passage au Lac d'Allos à partir de la balise juste après le pont en bois.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...