Topo : Montagne de l'Estrop

Estrop étant le mot local pour troupeau, il désigne plusieurs noms de sommets, comme la Tête de l'Estrop au-dessus de la Foux d'Allos. Mais notre sommet du jour est lui au-dessus de Péone, dans les contreforts de l'imposant Mont Mounier.


Localisation : Haut-Var
Dénivelé : 950 mètres sur 12 km
Départ : Hameau du Parc à Péone

Ravin de Rinier et Barme de l'Ours
Ravin de Rinier et Barme de l'Ours
Balise 92 sous la Montagne de l'Estrop
Balise 92 sous la Montagne de l'Estrop
Au sommet de la Montagne de l'Estrop
Au sommet de la Montagne de l'Estrop
Balise 90 dans Septenne
Balise 90 dans Septenne

Au bout de Péone en venant de Guillaumes, emprunter pendant 2 kilomètres la route qui monte vers le Hameau du Parc, et se garer à proximité de la balise 99. Descendre franchir le gué, et suivre la piste vers les Mians, en ne ratant pas 400 mètres plus loin le départ du sentier à droite (si vous arrivez à l'épingle de la piste, vous l'avez raté).


Le sentier, très peu fréquenté mais visible, grimpe rapidement la pente, alternant passages dans la forêt et dans des zones plus clairsemées. A la cote 1750, il part presque à plat traverser un paysage qui devient de moins en moins végétalisé, et franchit (sans difficulté) une zone très érodée.


C'est sur un petit plateau verdoyant que l'on atteint la balise 89, où nous reviendrons tout à l'heure de notre détour par Septenne. Mais pour l'instant, il s'agit de rejoindre la Montagne de l'Estrop par un sentier qui se perd rapidement dans les pâturages. Sur la droite lors de la montée, l'on aperçoit au-dessus d'une cabane moderne le sommet à atteindre, mais il vaut mieux passer d'abord par la balise 92 qui finit par se dévoiler sur la crête.


Un peu plus loin sur la crête plein sud, l'on atteint la Montagne de l'Estrop (2.247 mètres). Revenir par le même chemin, ou pour visiter le petit Hameau de Septenne, suivre les cairns dans la face sud-est, sans sentier mais sans difficulté. C'est plus bas, vers la cote 1.971 sur la carte, que les choses se compliquent un peu : il y a plusieurs traces de très vieux sentiers, mais qui se perdent rapidement. La plus évidente d'entre elles, avec quelques anciennes marques de peinture jaune, nous a amené à la Crête de la Rouchasse, où nous avons attrapé une piste qui dessert la Grange Rouchasse. Si vous ne trouvez pas la même sente que nous, pas de panique, Septenne reste toujours visible pour nous y guider.


Emprunter la piste vers la droite, rejoindre Septenne et la balise 90, et en continuant dans la même direction, l'on trouve le départ du sentier qui ramène rapidement, malgré une remontée de 70 mètres, à la balise 89 franchie précédemment.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...