Monte Carbonè

Plein de noms de sommets à rallonge, pour une longue traversée aussi à rallonge, quatre sommets, plein de lacs dont les magnifiques Laghi della Valletta Picolla et l'ascension du Monte Carbonè. Et une dernière remontée de 500 mètres pour presque clôturer cette belle incursion en Italie. Carte ASF n°4 recommandée, car la carte IGN 1:25000 est bien trop imprécise si loin de la frontière.


Localisation : Castérino, dans la Roya.
Dénivelé : 1.500 mètres sur 25 km.
Départ : Baisse de Peïrefique.

Baisse de Peïrefique, au petit matin
Baisse de Peïrefique, au petit matin
Col du Sabion
Col du Sabion
Laghi della Valletta Picolla
Laghi della Valletta Picolla
Lago et Monte Carbonè
Lago et Monte Carbonè

Traverser Castérino et poursuivre la route qui se transforme en piste peu après la balise 394. Cette piste carrossable même avec une berline rejoint la Baisse de Peïrefique (2.028 mètres), et le point de départ sera la balise 370. Une longue traversée de presque 5 kilomètres à flanc de montagne permet d'atteindre le Col du Sabion, où nous rentrons en Italie pour le reste de la journée.

Monter le sentier en direction du refuge Vernasca (enfin, plutôt un abri) et poursuivre jusqu'au Colle del Vei del Bouc (2.616 mètres). C'est là où notre périple nous ramènera tout à l'heure, mais pour l'instant, objectif la Cima del Vei del Bouc juste 100 mètres plus haut au nord.

En restant sur la crête, atteindre la Cima della Valletta Grande (2.807 mètres) puis en prolongement immédiat la Cima della Valletta Picolla (2.782 mètres). Chercher le passage le plus plaisant pour rejoindre les Laghi della Valletta Picolla et traverser presque à plat pour rejoindre le Lago Carbonè et ses restes (des bouts de moteur et de fuselage) d'un Dakota C47 qui s'y écrasa en octobre 1954.

Remonter plein ouest en direction du Passo del Monte Carbonè, et à hauteur d'une ruine de bâtiment, partir à droite sur une petite sente pour arriver sous le couloir (plus impressionnant de loin qu'en réalité) qui sépare les deux cimes du Monte Carbonè.

Gravir ce couloir, sans difficulté particulière, à condition de rester sur ses bords pour éviter de décrocher les pierres instables qui jonchent son fond. Du haut du couloir, le sommet est à 5 minutes par la gauche.

A quelle altitude êtes-vous arrivés ? Quelques éléments (un peu techniques) de réponse dans notre article Monte Carbonè : 2.808 ou 2.873 mètres ?.

Redescendre à la ruine, puis monter rapidement au Passo del Monte Carbonè, à l'altitude aussi floue que celle de son sommet. Une longue descente (oui, oui, on peut couper les virages interminables de cette ancienne piste militaire) pour arriver au Gias del Vei del Bouc, qui surplombe le lac du même nom.

Au fond, là-bas à l'est, 500 mètres plus haut, le Colle del Vei del Bouc du matin. Qu'il faudra rejoindre dans un dernier effort avant de reprendre le même sentier qu'à l'aller jusqu'à la Baisse de Peïrefique.



[Télécharger la trace GPX]


Merci à Thierry F., plus connu sous le pseudonyme Ratmanoff, de nous avoir concocté cette magnifique randonnée, et particulièrement d'avoir trouvé le beau parcours de crêtes entre le Colle del Vei del Bouc et le Lago Carbone.

Projection 3D

Projection 3D de la carte ASF et de la trace GPX sur le relief existant dans Google Earth


Autres idées de randonnées pas loin ...