Topo : Mont Saint-Honorat de la Pinée

Sommet proéminent de la crête rive droite du Var, le Mont Saint-Honorat peut s'atteindre de Villeplane, ou comme ici, avec moins de dénivelé, de la Pinée au-dessus du village de Daluis.


Localisation : Haut-Var
Dénivelé : 1100 mètres sur 11 km
Départ : La Pinée, au-dessus de Daluis

Au départ de la Pinée
Au départ de la Pinée
Le plateau de Pra Balou
Le plateau de Pra Balou
Cabane de Daluis sur la Crête de Corpatas
Cabane de Daluis sur la Crête de Corpatas
En haut de la Crête de Corpatas
En haut de la Crête de Corpatas
Sous le premier mamelon, à contourner par la droite
Sous le premier mamelon, à contourner par la droite
Les gros blocs du plateau sommital
Les gros blocs du plateau sommital
Sous le dernier mamelon du Mont Saint-Honorat
Sous le dernier mamelon du Mont Saint-Honorat
Cairn et lungta du Mont Saint-Honorat
Cairn et lungta du Mont Saint-Honorat

Traverser le village de Daluis, continuer sur l'unique route, prendre la bifurcation à droite vers Villard et Pinéa, jusqu'à ce que la route devienne une piste carrossable. La piste s'arrête 2,5 kilomètres plus loin, au lieu-dit la Pinée, à côté d'une table de pique-nique et d'une fontaine (qui fonctionne).


Le sentier vers la Cabane de Daluis progresse en montée douce à travers une végétation qui parfois le masque, passe au-dessus de la bergerie des Collets, d'où la montée devient un peu plus forte. Après quelques épingles, l'on atteint le verdoyant plateau de Pra Balou. Au bout du plateau, au niveau d'un poteau en bois, tourner à gauche malgré l'absence de sentier.


Sentier que l'on retrouvera petit à petit, surtout sur un replat truffé d'orties, où une sente bien plus marquée nous guide pour traverser le pierrier qui mène à la Crête de Corpatas, à la balise 64. La Cabane de Daluis est juste un peu plus haut.


De là, plus de sentier, mais la direction est évidente : il faut gravir les 3 kilomètres restants de la Crête de Corpatas, jusqu'à arriver sous un premier mamelon rocheux. Contourner celui-ci par la droite, par un passage environ 15-20 mètres sous son sommet, vers un petit sapin. Progresser ensuite au plus aisé par les quelques bandes herbeuses entre les énormes blocs, pour arriver sous le mamelon sommital.


Celui-ci se gravit en partant de la droite de sa base, en montant par une diagonale vers la gauche, puis en bifurquant à droite pour les 10 derniers mètres. Si l'on est sur la bonne trajectoire, l'on ne gravit que des marches faites de blocs, jamais de la roche.


Retour par le même chemin, ou, pour qui voudrait faire une belle boucle, en franchissant la Cime Fourchias et Pierre Grosse pour arriver au Col de Mélina, d'où un joli sentier redescend rejoindre la Pinée.



[Télécharger la trace GPX]

Autres idées de randonnées pas loin ...